undessinparjour

Le café et l’addition

In Dessin on 13 octobre 2011 at 11:10

Partir sans payerPerdu!
Ca s’appelle grivèlerie.
Le Président, parti en campagne en Creuse, a tant perdu l’habitude de la vie de tous les jours de ses concitoyens qu’il n’imaginait même pas qu’après avoir généreusement offert quatre cafés il fallait payer la note. Peu salée, il est vrai: 6 euros et soixante centimes.
On lui aurait parlé de milliards…
Ce n’est pas vraiment un scandale.
Cela fait plutôt penser à Valéry Giscard d’Estaing ou Edouard Balladur découvrant, en leur temps, qu’il fallait sortir un peu de monnaie pour prendre le métro.

About these ads
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 218 followers

%d bloggers like this: