undessinparjour

Posts Tagged ‘candidature’

A la réflexion

In Dessin on 26 juin 2014 at 10:41

C'est toujours le temps de la réflexionC’est toujours le temps de la réflexion, dit Nicolas Sarkozy à propos d’une possible candidature en 2017.
Mais il a du mal à cacher son impatience. La preuve: il recommence à se raserparfois.
Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images, disait Cocteau.

Miroir, vous avez dit miroir?

In Dessin on 30 avril 2014 at 12:47

Miroir, mon beau miroirCette fois c’est dit, mais pas par lui.
Invitée du show d’Ellen DeGeneres lors d’un voyage en famille à Los Angeles le 29 avril, Carla Sarkozy a déclaré qu’en tant qu’épouse elle ne le souhaitait pas, mais qu’en tant que citoyenne elle appelait son mari à être à nouveau candidat en 2017 à la présidence de la République.
Autrement dit: elle lui offre désormais les miroirs dans lesquels il peut y penser en se rasant.
Mais quelle surprise!

Mon ami Pierrot

In Dessin on 23 août 2012 at 14:46

Guaino PrésidentLa présidence Sarkozy terminée, sa plume, Henri Guaino, après une période de flottement, souhaite reprendre la main et se voit bien président à son tour.

Candidats for ever

In Dessin on 20 juin 2012 at 16:51

CandidatsOn n’en a pas tout à fait fini avec les scrutins, il reste à élire les présidents de groupes et le président tout court à l’Assemblée nationale.
Pour perpétrer une tradition bien de chez nous, ce sont les 577 députés, ou presque, qui sont candidats au perchoir.

Merci à Sandrine pour l’idée de départ.

Aux basques

In Dessin on 2 mars 2012 at 15:16

Aux basquesPas content du tout, le candidat-Président, hué par la foule à Bayonne et contraint, dit-on, la foule aux basques, de se réfugier dans un café du centre historique pour échapper aux lazzi. Sa fureur (tiens, j’ai un doute soudain…. est-ce la bonne orthographe?) l’a poussé une fois de plus à un de ces violents écarts de langage dont il est coutumier à l’égard de son concurrent socialiste.
Au rythme d’une déclaration fracassante par jour, il faut encore en trouver une bonne cinquantaine avant le premier tour du scrutin présidentiel. Celle-ci en vaut bien une autre.

Du passé, faisons table rase…

In Dessin on 19 février 2012 at 18:27

CorresteurJe n’ai pas écouté le discours de Marseille de Nicolas Sarkozy, candidat-Président, mais je l’ai suivi de loin sur Twitter. Pas d’annonce fracassante (si, quand même une, la baisse du nombre de parlementaires), mais plutôt la volonté de faire table rase des cinq dernières années (question à dix euros: qui est le Président sortant?), et le désir de se présenter comme "le candidat du peuple" face aux nantis.
Sans rire?
La prochaine fois, c’est L’Internationale à la place de la Marseillaise?
Non, finalement, pas L’Internationale, il ne veut pas parler de politique étrangère.

Merci à Fabien, Jean-Daniel et Christophe pour l’idée de départ, et merci à Catherine pour le live-twit du discours.

Du bleu, du bleu, du bleu

In Dessin on 16 février 2012 at 10:36

La France a peurL’histoire retiendra peut-être que c’est à 20h08 que Nicolas Sarkozy qui n’était toujours pas candidat l’est devenu, sur le plateau de TF1. Sur une chaîne privée dirigée par un de ses proches, voyez le symbole.
Pour ce qui est de la campagne elle-même, on a déjà un slogan piqué au Giscard d’il y a trente ans (de la campagne de 1981, où il avait été battu, il faut le rappeler), une affiche déjà démodée le montrant tourné vers la droite (quelle surprise!) et regardant, un peu songeur, symboliquement droit vers l’Allemagne érigée en modèle hiératique. Du bleu, beaucoup de bleu, la mer. Et des thèmes choisis pour dramatiser au maximum et nous dire en corollaire que seule son expérience nous protège du mal et de la crise.
Pour ceux qui l’avaient oublié ou sont trop jeunes pour l’avoir connu, le mème de Roger Gicquel (1976), et cette chanson que j’adore de Mickey 3D.
Cette fois, sa campagne est bien lancée.

Dans les starting-blocks

In Dessin on 15 février 2012 at 17:27

Bonne chance...A un peu plus de deux mois du premier tour du scrutin, quelques signes discrets laissent à penser que Nicolas Sarkozy, qui n’est toujours pas candidat, pourrait l’être ce soir après homélie allocution discours laïus au journal télévisé de TF1, avant meetings (deux au moins par semaine, nous promet-on, une annonce par jour, et autant de couleuvres à avaler).
Cette fois, on y est.

Merci à Christophe pour l’idée de départ.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 254 autres abonnés