undessinparjour

Tu quoque? il n’oserait pas…

In dessin on 1 novembre 2009 at 00:03

ns05
L’affaire Jean Sarkozy pourrit l’image que les jeunes ont du Président.
A force de parler de Grenelle, on pourrait retrouver l’esprit de 68.

  1. Si seulement la jeunesse emmerdait vraiment le pouvoir …
    On observe souvent une grande passivité et une grande incurie politique chez nos jeunes contemporains.
    Trop vite dans le consumérisme, ils ne rêvent plus de révolution ni de changer le monde mais ils ambitionnent un gros salaire pour se payer un maximum de trucs. … Et je trouve cela bien triste !

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :