undessinparjour

Zadig et Voltaire®

In dessin on 4 avril 2011 at 10:22

Zadig et Voltaire vs. Princesse de Clèves
Ce pourrait être « Pour Zadig et Voltaire tapez 1 / pour la Princesse de Clèves tapez 2 » si on avait envie d’en rire (mais en fait, oui, c’est quand même très drôle).
Ca donne plutôt envie de pleurer sur les abysses de notre gouvernement en matière de livres, et même de culture en général. La haine.
Merci à Christophe et Kea pour l’idée de départ.

PS: celui qui a dit « quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver » est Hanns Johst (1890-1978), auteur nazi.

Advertisements
  1. merci de m’avoir mis en vedette sur la colonne de droite;..(beurk, t’aurais pas pu la mettre à gauche ? ;). C sympa !

  2. Personnellement, j’aurais pu la faire.
    Je peux pas le juger, le pauvre.
    Il est tellement con.

    M

  3. Merci de la précision.

  4. Après de courtes recherches, chère Catherine, il apparaît que la phrase « Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver » est effectivement d’Hans Johst mais elle a été « popularisée » par Baldur von Schirach, leader des Jeunesses hitlériennes puis gauleiter de Vienne, lors d’un discours de 1939, en joignant le geste à la parole.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :