undessinparjour

Retour sur Roland-Garros: mardi 24 mai

In dessin on 10 juin 2011 at 15:53

Ce que l’on ne voit pas à la télé, c’est que Roland-Garros est une bulle, un village gaulois, un genre de club Med avec ses boutiques, ses marchands de glaces, ses buvettes, ses restaurants, sa pizzeria, ses caboulots, ses bars et même ses spécialités.
Cocktail

Je n’avais pas réalisé avant qu’on me le dise qu’il y avait un chronométreur officiel. Pour la longueur des matches et la vitesse des balles, pas parce qu’on demande aux joueurs d’être des sprinters de haut niveau.
Chrono officiel

L’une des grandes affaires de ce tournoi 2011, c’est l’omniprésence de la marque lyonnaise Babolat sur le tournoi. Autrefois, Babolat ne faisait que les cordages en boyau, puis la marque depuis une quinzaine d’années s’est mise au synthétique, puis aux raquettes, aux vêtements, aux sacs et maintenant aux balles. Babolat est partout à Roland-Garros. En off, certains jeunes joueurs, en contrat avec d’autres marques, s’agacent un peu de cette mainmise.
Sponsor

D’ailleurs, tiens, puisqu’on parle des cordages (article à suivre dans un jour ou deux), dans le lot des bonnes excuses à sortir en conférence de presse après avoir perdu contre un joueur beaucoup moins bien classé, on peut encore utiliser celle-ci:
Corde cassée

Dessins initialement diffusés par France Télévisions sur son site et sur FlickR. Tous droits réservés.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :