undessinparjour

On ne ferme plus… quoique

In dessin on 23 juin 2011 at 10:37

Fermeture
Par un subtil de tour de passe-passe, on ne ferme plus de classes, mais on continuera de ne pas remplacer la moitié des profs et des personnels partant en retraite. Luc Chatel persiste à dire que cela ne provoquera ni déserts pédagogiques ni augmentation du nombre d’élèves par classe. Passons sur le zéro pointé qu’on pourrait lui accorder en calcul. Ca ressemble de plus en plus à une annonce de début de campagne électorale histoire d’attirer le chaland l’électeur.
D’ailleurs, que pourrait-on faire dans une classe vide? Installer des réfugiés, par exemple, qui y trouveraient au moins un toit et quatre murs?

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :