undessinparjour

Laisse aller, c’est une valse

In dessin on 19 août 2011 at 10:37

Combien de préfets?
Est-ce par peur que « l’uniforme ne se transforme en livrée » (pour reprendre un mot de Pierre Véron, bourgeois de Paris et journaliste au Charivari) que Nicolas Sarkozy et Claude Guéant se livrent depuis quatre ans à une véritable danse des préfets?
A chaque aléa, le Président pique une (grosse) colère et le Président-bis place un nouveau pion.
Cette semaine, cela se passe dans les Bouches du Rhône, et c’est Alain Gardère, un proche des deux, qui gagne le pompon.
Ou la casquette.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :