undessinparjour

Archive for décembre 2011|Monthly archive page

Il est passé par ici, il repassera par là…

In dessin on 21 décembre 2011 at 16:37

AirbusDire que certains se demandent encore si Nicolas Sarkozy est candidat à sa propre succession à la présidentielle de 2012.
Les déplacements de la semaine, y compris jeudi au centre logistique des Restos du Coeur à Vitry-sur-Seine, ne laissent guère de doute sur les intentions du Président.
Jusqu’aux obsèques de l’ancien Président tchèque Vaclav Havel, vendredi à Prague, où il se rendra bien évidemment.

Disruption

In dessin on 20 décembre 2011 at 17:41

Campagne de ruptureLe Président (qui, je le rappelle à ceux qui l’auraient oublié, n’est toujours pas candidat à sa propre succession) annonce aux députés UMP « une campagne de rupture » comme en 2007, et sans doute un livre à paraître (ce ne sera pas pire que celui qui vient de me tomber des mains —non, je ne dénonce pas).
Attention, ça avait mal fini…
… par une rupture!
En attendant, Carla et Giulia Sarkozy sont à Marrakech, seules (sans compter la grosse dizaine de gardes du corps), dans un rihad prêté « par un ami », en attendant sans doute que le chef de l’Etat et de famille les rejoigne pour passer Noël. Heureusement, les printemps arabes ont épargné le Maroc, tout est bien calme là-bas.

MàJ mercredi 21 9h20: ce matin sur Europe 1, Thierry Guerrier est catégorique: pas de vacances au Maroc pour le Président. Il travaille à sa réélection.

Autant en emporte le vent

In dessin on 16 décembre 2011 at 12:57

Gone with the windSi, comme le pense la rumeur, la France est dégradée ce soir par les agences de notation, le Président aura cette fois une bonne excuse: la note aura été emportée par JoAAAchim, la tempête qui balaie l’Europe de l’ouest en ce moment.

Merci à Stéphanie pour l’idée de départ.
Ah, on me souffle dans l’oreillette que deux dessins le même jour sur le même thème ça ne se fait pas. Tant pis. Je fais ce que je veux. C’est mon blog, quoi!

Joachim

In dessin on 16 décembre 2011 at 12:20

TempêtePas de déplacement en province, en Europe ou dans le monde prévu aujourd’hui pour le Président.
Dommage, car avec la tempête Joachim, cela aurait pu donner lieu à de bien belles images.

Mise à l’index

In dessin on 15 décembre 2011 at 12:06

D'une pierre deux coupsAinsi, après l’ADN et moult autres projets avortés, l’on reparle de ficher massivement la population française, cette fois nous dit-on afin de nous protéger des usurpations d’identité, par la saisie de nos empreintes digitales. Tant qu’on y est, pourquoi ne pas profiter de l’aubaine qu’est le scrutin présidentiel pour nous demander, comme le font d’autres pays dont la démocratie est jeune et balbutiante et dont il faut commémorer la liberté (re)trouvée, de tremper un doigt dans l’encre bleue. Il n’y aurait plus qu’à, par exemple, l’appliquer en face du nom sur la liste électorale…
Que me dit-on dans l’oreillette? Mauvaise idée? Liberticide?
Au temps pour moi…

Merci à Nina pour l’idée de départ.

Rétro

In dessin on 14 décembre 2011 at 11:50

Dis, Papa, c'est quoi...?Est-ce totalement un hasard si Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture, et surtout à l’époque collaborateur du ministre de la Défense François Léotard, est mis en garde à vue dans le cadre de l’affaire Karachi au moment même ou presque où Dominique de Villepin, cité aussi dans le dossier et qui doit être entendu en janvier par les deux juges qui l’ont en en charge, annonce sa candidature à la présidentielle?
Une affaire qui, depuis un an au moins, énerve beaucoup le Président.

Après le sommet

In dessin on 13 décembre 2011 at 10:06

Ne pas regarder en basAujourd’hui c’est mardi, et Nicolas Sarkozy redescend des sommets où il sauvait l’Europe et le monde pour tenter de se réintéresser aux soucis quotidiens de son bon peuple. Il doit se rendre ce matin à Sallanches chez le numéro un du ski pour réinventer le label France et, à la suite de François Bayrou, inciter à acheter français.
Histoire aussi de se mettre en piste.

A un mot près

In dessin on 12 décembre 2011 at 15:39

A un mot prèsAujourd’hui, lundi, c’est pour le Président jour d’explication de texte sur l’accord signé (j’allais dire « arraché ») vendredi à Bruxelles pour la sauvegarde de l’euro. Nous avons échappé à « nous étions au bord du précipice et nous avons fait un grand pas en avant » (mais de justesse). Il y a donc désormais selon le chef de l’Etat, « deux Europes ». Celle de ceux qui ont signé, et celle de ceux qui ne signent pas l’accord de sauvegarde. Le scénario à deux vitesses, donc, où tout devient possible, est enclenché.
Vous remarquerez tout de même que, la Croatie ayant signé ces jours-ci le traité d’adhésion à l’Europe, si le Royaume-Uni sortait, on pourrait toujours parler des vingt-sept. Mais je ne pense pas que le Royaume-Uni, ou au moins son gouvernement, songe un seul instant à quitter l’Union européenne. Il veut juste faire entendre sa petite musique à lui.