undessinparjour

Du passé, faisons table rase…

In dessin on 19 février 2012 at 18:27

CorresteurJe n’ai pas écouté le discours de Marseille de Nicolas Sarkozy, candidat-Président, mais je l’ai suivi de loin sur Twitter. Pas d’annonce fracassante (si, quand même une, la baisse du nombre de parlementaires), mais plutôt la volonté de faire table rase des cinq dernières années (question à dix euros: qui est le Président sortant?), et le désir de se présenter comme « le candidat du peuple » face aux nantis.
Sans rire?
La prochaine fois, c’est L’Internationale à la place de la Marseillaise?
Non, finalement, pas L’Internationale, il ne veut pas parler de politique étrangère.

Merci à Fabien, Jean-Daniel et Christophe pour l’idée de départ, et merci à Catherine pour le live-twit du discours.

  1. Ce sera plus confortable pour étaler ses dossiers.

  2. Ah la réduction des parlementaires que vas t’on faire de l’hémicycle ?

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :