undessinparjour

Libérer les otages et retenir la parole

In dessin on 22 février 2013 at 12:51

BouletteGrosse boulette du ministre des Anciens combattants Kader Arif, annonçant (puis démentant lui-même cinquante minutes plus tard) depuis l’Assemblée Nationale la libération des otages français faits prisonniers au Cameroun.
L’opposition s’en est donnée à cœur joie pour dénoncer ces propos, oubliant qu’il y avait eu bien pire autrefois depuis son bord envers d’autres otages.
Mais la boulette d’hier s’explique peut-être par une frustration: à ce ministère, en 2013, mis à part les 8 mai, 14 juillet et 11 novembre, on a bien peu d’occasions de s’exprimer.

%d blogueurs aiment cette page :