undessinparjour

Johnny Montreuil

In dessin on 2 février 2016 at 08:16

Johnny MontreuilQuelquefois, tu sors le soir en traînant les pattes;
tu es loin de chez toi, tu as passé une dure journée;
tu es fatigué, tu te sens seul;
tu as juste envie de ne pas dîner en silence devant un mur.

Alors, je suis montée dans le 19e.

C’est comme ça que je me suis fait cueillir comme une fleur chez l’ami Joueurs par Johnny Montreuil en formation à deux (les très moustachus Benoît et Rön).

Le set était court (car il y avait d’autres groupes), contrebasse-guitare-voix, pêchu, une voix chaude qui parle d’usine, d’amours, d’artiste de bar, et même de cocaïne blues (un titre librement adapté de Johnny Cash).

La musique est rock, tendance rockabilly métissé de tzigane, de taraf, du kesta ta (c’est eux-mêmes qui le disent).

Les textes racontent des histoires, ce sont de petits films qui parlent de la banlieue de l’est à la première personne, avec simplicité et sans condescendance.

Je suis rentrée en métro, pas trop tard, de la musique plein la tête, en chantonnant encore.

Bref, j’ai passé une bonne soirée.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :