undessinparjour

Archive for février 2016|Monthly archive page

Déni de campagne

In dessin on 22 février 2016 at 19:42

il n'y a pas d'affaireNicolas Sarkozy « campe sur ses positions » à propos de ses comptes de campagne de 2012: pour lui il n’y a pas d’affaire.

Gauche et droite confondues

In dessin on 22 février 2016 at 15:20

primairesA voir l’inénarrable Hervé Mariton croire une nouvelle fois en ses chances et se lancer hardiment dans la bagarre des primaires à droite, ou la pagaille à gauche, on se dit que le temps des candidats naturels est bien passé et que, comme aux Etats-Unis, qui nous envoient si souvent le meilleur d’eux-mêmes avec quelques années de décalage, on va se farcir à nouveau le grand cirque coloré des deux concours de quéquettes beauté.

Les des sous du remaniement

In dessin on 18 février 2016 at 10:47

porte-feuillesLes nouveaux secrétariats d’Etat à l' »égalité réelle » et à l' »aide aux victimes », dévolus aux quasi inconnues Ericka Bareigts et Juliette Méadel, ont beaucoup fait jaser; à quoi peuvent-ils bien servir, sans compter sur la parité requise?

Primus inter pares

In dessin on 16 février 2016 at 16:51

Mélenche toutJean-Luc Mélenchon doit s’en défendre, c’est parce que « une occasion se présente » qu’il est déjà candidat à la présidentielle de 2017.
Mais quelle occasion?
Mis à part la seule d’être à un moment en tête dans la course, je ne vois pas…

Passation

In dessin on 12 février 2016 at 16:03

Fabius-AyraultDécidément, je n’ai pas pu résister au jeu de mots: Jean-Marc Ayrault remplace Laurent Fabius aux Affaires Etrangères.

Placé au gouvernement

In dessin on 12 février 2016 at 11:52

PlacéJean-Vincent Placé, enfin au gouvernement, peut savourer. Mais, à la réforme de l’Etat (et à la simplification), ça peut surprendre.

Des surprises au remaniement

In dessin on 11 février 2016 at 17:36

remaniementLe remaniement de ce jour, le dernier sans doute avant la présidentielle de 2017, réserve quelques surprises.

Avis de tempête

In dessin on 10 février 2016 at 08:32

déchéance de crédibilitéLe vote d’hier soir à l’Assemblée sur la déchéance de nationalité risque fort de rester dans l’Histoire (avec un grand H) comme la preuve ultime de la déchéance de crédibilité du Président, y compris de son propre bord.
Et le remaniement attendu n’y changera rien; l’avis de tempête risque de durer.