undessinparjour

Aux Assises à Tours: vendredi

In dessin on 20 mars 2018 at 12:51

La journée de vendredi commence pour moi par une table ronde animée par Gilles Bruno sur la presse professionnelle, qui se porte plutôt bien.
Nadia Beneteau, de l’Aurore Paysanne, parle du quotidien et des pratiques des agriculteurs qu’elle rencontre chaque jour.
Alain Trébucq, du groupe Global Média Santé, juge les difficultés de la profession médicale.
Le groupe Pyc Médias, créé et dirigé par Jean-Christophe Raveau, englobe un grand nombre de titres ultra spécialisés.

J’ai assisté aussi à la présentation d’un projet de Villa Camus présenté par Jérôme Bouvier, Philippe Couve et Maria Santos-Sainz, mais je n’ai pas fait de dessin, absorbée par le petit quiz sur Albert Camus concocté par Philippe.

Enchaînement sur les tables rondes. On parle des pratiques nouvelles des digital natives, qui entraînent des modifications de pratiques de lecture et d’usage de la presse.
Julien Pain et Alexandre Pouchard décortiquent les fake news.
Et si Gilles Bruno est dans la salle, la première question est toujours de Gilles Bruno.
La vérification des informations n’est pas un fait nouveau; c’est même la base du métier de journaliste.
Hervé Brusini, directeur en charge du numérique, de la stratégie et de la diversité au sein de la direction de l’information de France Télévisions, et Yannick Letranchant, directeur exécutif en charge de l’Information de France Télévisions, parlent de l’institution qu’est le journal de 20 heures sur le service public.
Thomas Legrand, de France Inter, parle d’une nouvelle technique de comptage dans les manifestations développée par un cabinet d’études, qui devrait être utile aux rédactions dès jeudi 22 mars.
Et certaines autres techniques parfois utilisées sont très gênantes.
Les chiffres de la police donnés par les préfectures sont de plus en plus difficiles à truquer.
Fin pour moi. Un grand merci à Jérôme Bouvier et Marie-Laure Augry pour ces belles Assises.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :