undessinparjour

Archive for mai 2018|Monthly archive page

DTC

In dessin on 31 mai 2018 at 15:38

DTCPendant ce temps, à Washington, pendant la convalescence de Melania, Donald Trump reçoit dans son bureau la bimbo Kim Kardashian pour parler de… prison et réforme pénitentiaire. Décidément, les Kim l’inspirent.

Publicités

Grincements de dents

In dessin on 31 mai 2018 at 11:22

dents creusesEmmanuel Macron compte assouplir la loi Littoral, une spécificité française qui protège (plutôt bien, si on compare nos bords de mer au bétonnage qui défigure les côtes de beaucoup de pays voisins) les espaces naturels maritimes mais gêne les professionnels de l’immobilier, des maires, les spéculateurs, et certains propriétaires gourmands.

Balard

In dessin on 30 mai 2018 at 08:38

En mode nomade et pro à Paris, difficile pour moi de suivre l’actu. Je vous propose donc plutôt un dessin pris ce matin en terrasse à côté de mon lieu de rendez-vous.

En panne

In dessin on 25 mai 2018 at 09:06

Internet en panne à la maison, pas de dessin. J’espère que ça ne durera pas. À très vite!

Macron au pays de Poutine

In dessin on 24 mai 2018 at 08:41

Macron en RussieEmmanuel Macron se rend en Russie, à Saint Petersbourg, pour une rencontre avec Vladimir Poutine qui fait le pendant à sa visite à Donald Trump à Washington.

La souplesse selon Wauquiez

In dessin on 22 mai 2018 at 10:01

Wauquiez se prépareLes prochaines municipales se préparent déjà, et Laurent Wauquiez assume de la souplesse chez les Républicains pour la formation des listes, quitte à décevoir un certain nombre de cadres du parti.

Un samedi glam et chic

In dessin on 18 mai 2018 at 14:50

palmarèsSamedi promet d’être glam et chic: ce sera l’heure du palmarès à Cannes, et du mariage du prince Harry avec l’actrice Meghan Marckle à Windsor.

Le futur, c’est maintenant

In dessin on 17 mai 2018 at 10:00

Facebook1984, le chef-d’oeuvre de George Orwell écrit en 1948, ressort dans une nouvelle traduction modernisée et remise au goût du jour. Au même moment, on apprend que Steven Bannon pensait grâce à Cambridge Analytica et Facebook provoquer une guerre culturelle aux Etats-Unis pour faire élire le candidat Donald Trump.
On ne frémit plus, on y est…

MàJ 11h: le paradoxe, c’est pour moi de la faire la publicité de ce billet sur Facebook… aïe aïe aïe!