undessinparjour

Posts Tagged ‘acier’

Volte-face

In dessin on 9 mars 2018 at 08:33

ce cas de Corée...Volte-face de Trump sur la Corée, il rencontrera Kim en mai. Fini, le poum poum?

Publicités

Il ne lâche rien

In dessin on 18 décembre 2013 at 17:35

Edouard Martin vise StrasbourgEdouard Martin, ancien leader syndicaliste des métallos de Gandrange, sera la tête de liste du PS aux élections européennes de 2014 sur la circonscription Est.

Espoirs déçus

In dessin on 24 avril 2013 at 16:32

FlorangeCa y est, Florange est en cours d’être éteint, et avec la fin du dernier haut-fourneau c’est toute une page de l’histoire de la Lorraine qui se tourne.
François Hollande ne fait donc pas mieux que Nicolas Sarkozy en ce domaine, et aura droit lui aussi à sa stèle pour enterrer les promesses non tenues.
A sa décharge, il faut bien dire que le destin des industries lorraines est scellé depuis des lustres, et que l’Etat ne peut plus grand chose dans ces pans entiers de l’économie qu’il a désertés depuis trente ans. Les politiques volontaristes coûtent cher, et si elles n’ont pas été engagées dans les années prospères, il est impossible qu’elles se mettent en place lorsque la crise est là.
Mittal a aussi exploité jusqu’à la corde le filon financier, alors même qu’étaient pointées les faiblesses de ses méthodes et de sa gestion.
Pour autant, c’est surtout la promesse de campagne du candidat Hollande, en mars 2012, qui est amère à avaler, tout comme l’épisode Montebourg-Ayrault, de la part d’un secteur, d’un territoire et de personnes qui en attendaient beaucoup.
Et cette fois, il n’y aura pas de radio pour les soutenir.

Coeur d’acier

In dessin on 6 décembre 2012 at 18:20

Fensch valléeLa colère est énorme à Florange et dans la vallée de la Fensch, après ce qu’Edouard Martin, leader des syndicalistes des hauts-fourneaux d’Arcelor-Mittal, appelle une trahison de la part du gouvernement.
Cette colère est d’autant plus forte que pendant la campagne présidentielle, en janvier 2012, il y a une éternité, des promesses avaient été faites par François Hollande, à Gandrange, au cas où il serait élu.
Il l’a été, élu, et cette promesse, et toutes celles faites depuis le début de la crise actuelle, vont sans doute rejoindre celle-ci et d’autres au cimetière de ses engagements de campagne.
Pour ceux qui ont connu les luttes des années 80, la radio de lutte Lorraine Coeur d’Acier et cette chanson de Bernard Lavilliers, l’histoire bégaie douloureusement.

Wargame

In dessin on 28 septembre 2012 at 15:34

Tilt...Il n’est pas facile, quand on a longtemps été dans l’opposition et que l’on n’a pas eu accès aux manettes depuis longtemps, de passer des théories séduisantes avec lesquelles on a été élu à la matérialité des situations réelles.
C’est ce qui vient d’arriver à Arnaud Montebourg, dont les Arcelor-Mittal attendaient beaucoup à Florange, et qui a bien été forcé de reconnaître qu’il ne pouvait pas grand chose, même avec l’aide de la loi.

Des lacrymos pour accueillir les Arcelor

In dessin on 15 mars 2012 at 16:21

Des lacrymos sur les ArcelorOn peut, quand on est candidat-président de la République, faire recevoir à coup de lacrymogènes des syndicalistes d’Arcelor venus de Moselle défiler devant son QG de campagne en son absence pour se rappeler au bon souvenir de celui qui leur a tant promis depuis des années avec le résultat que l’on sait. On peut.
On peut également, quand on est candidat-président de la République, faire une visite quasiment incognito au… Bronze Industriel, dans la Marne, pendant que les sidérurgistes qui n’en peuvent mais tentent de se faire entendre à Paris. On peut.

MàJ presque immédiate (16h20): comme à son habitude, le candidat-président en profite pour dresser ses opposants les uns contre les autres, les « vrais » ouvriers contre les syndicalistes, et la CGT contre le reste du monde.

Il n’y a que maille…

In dessin on 1 juillet 2011 at 16:54

Cotte
Bien qu’elle remonte très légèrement, on ne peut pas dire que la cote de confiance de Nicolas Sarkozy soit au plus haut. On peut même dire que c’est l’une des plus faibles pour un président en exercice depuis qu’on calcule cet indice. Ce qui explique peut-être l’exaspération d’un spectateur près d’Agen, pas loin de lui mettre un pruneau en plein bain de foule. Heureusement pour Nicolas Sarkozy, la sécurité rapprochée veillait.
Verra-t-on le président faire campagne avec un gilet pare-balle…. ou une cotte de maille?
Tout de même, la confiance, ça protège.