undessinparjour

Posts Tagged ‘affaires’

L’embarrassante affaire Benalla

In dessin on 20 juillet 2018 at 10:00

affaire BenallaL’affaire Benalla, du nom de ce garde du corps très proche d’Emmanuel Macron filmé en plein acte de violence et en situation d’usurpation de fonction le 1e mai dernier, est très dommageable pour l’Elysée. Mais pourquoi l’affaire ne sort-elle que maintenant, juste après la coupe du Monde de foot remportée par les Bleus?

Publicités

Gardé à vue

In dessin on 20 mars 2018 at 11:12

Sarko en garde à vueNicolas Sarkozy est en garde à vue dans les affaires qui entachent le financement de sa campagne de 2007.

Sales rumeurs

In dessin on 8 février 2018 at 11:43

Hulot accuséDes rumeurs accusent Nicolas Hulot de harcèlement sexuel, ce dont il se défend, soutenu par Edouard Philippe.

Le bon moment (ou un peu tard?)

In dessin on 14 avril 2017 at 07:01

levéeLes juges réclament la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, à huit jours du premier tour de l’élection présidentielle. « Ignoble manipulation politique », dira-t-elle (si l’on applique les traditionnels éléments de langage de son parti). Non, seulement le bon moment pour savoir à qui vraiment on donne (ou pas) son bulletin de vote.

Embarrassant

In dessin on 17 mars 2017 at 08:53

acouphènesLes accusations de Donald Trump contre Barack Obama qu’il avait accusé de l’avoir écouté pendant la campagne électorale se dégonflent après la déclaration du Sénat cette nuit. Comment sortir la tête haute d’une embarrassante affaire de fake new de plus pour l’administration Trump et sa communicante en chef, Kellyanne Conway?

Anti-Gainsbourg

In dessin on 15 mars 2017 at 10:39

vesteFillon, c’est l’anti-Gainsbourg. Mis en examen, il poursuit sa campagne comme avant et ne retournera pas sa veste.

Cos’toujours

In dessin on 13 mars 2017 at 14:06

costardAh, François Fillon et ses costumes de chez Arnys, offerts par un ami… Un nouveau caillou dans la chaussure du candid(e)at.

No FUTuRE

In dessin on 2 mars 2017 at 08:39

ff170302En persistant malgré sa convocation, François Fillon envoie en fait un message clair à ses supporters: un après moi le déluge qui ressemble fort à un NO FUTURE. Autrement dit: « No way, je m’en fous, j’irai jusqu’au bout droit devant, et tant pis si je suis au bord de la falaise ».