undessinparjour

Posts Tagged ‘Angela Merkel’

SuperManu

In dessin on 27 septembre 2017 at 16:59

SuperManuAprès la relative faiblesse d’Angela Merkel en Allemagne, Emmanuel Macron prononce un discours offensif et volontaire sur l’Europe.

MàJ 19h: l’analyse de Jean Quatremer.

Publicités

Mauvaise séquence

In dessin on 26 septembre 2017 at 11:08

MatchSéquence difficile pour Emmanuel Macron, entre résultats décevants aux élections sénatoriales et un discours sur l’Europe cet après-midi à la Sorbonne qui sera forcément impacté négativement par le mauvais score d’Angela Merkel aux élections allemandes.

Sénatoriales 2017

In dessin on 25 septembre 2017 at 15:54

SénatL’évènement politique du week-end en France, c’était l’élection de la moitié du Sénat. J’y étais pour dessiner.réélectionArriver tôt, c’est voir arriver les premiers résultats, qui sont généralement des réélections.D’ailleurs, le JRI arrivé tôt n’a pas grand chose à faire en milieu d’après-midi.
L’une des clefs du mauvais résultat de LREM, c’est à la fois l’inexpérience de certains candidats, et l’exaspération des petites villes et des campagnes qui ont vu leurs budgets et leurs emplois aidés rabotés à l’os.
Car, ceux qui votent sont les GRANDS électeurs, ce qui sous-entend que les autres sont des petits électeurs (merci Michel Mompontet pour l’idée).
Le nombre de femmes augmentera un peu, mais moins que ce que l’on pouvait penser au départ.
Dans les couloirs, Roger Karoutchi (LR) trompe l’attente suspendu à son téléphone.
A distance, les journalistes de Public Sénat interviewent des sénateurs dans ou près des préfectures. Ici, Ronan Dantec (EELV) dans un quasi verbatim exécuté à deux.
Le changement, Claude Huot (LREM) y pense si fort que cela s’entend à l’antenne.
Les petits nouveaux sont excités comme des collégiens (ou plutôt comme des lycéens).
Pierre Charron (LR) se demande avec qui les constructifs vont construire, faute de LREM.
Pierre Laurent (PCF) n’a pas dit que la rue est le Sénat des Insoumis, mais je ne jurerais pas qu’il ne le pensait pas.
Gérard Larcher (LR), Président du Sénat et donc deuxième personnage de l’Etat après le Président, et que je ne sais toujours pas dessiner, a clos la soirée.
Dans la fantastique salle des conférences, David Assouline (PS) me fait remarquer que les socialistes n’ont jamais demandé la suppression du Sénat. C’est vrai, mais ils ont demandé sa fusion avec le CESE, et donc ça n’aurait plus été tout à fait le même Sénat. Dont acte.

Merci à senat.fr et à la Netscouade pour l’expérience, et aux journalistes présents pour leur coopération.

Tous contre un

In dessin on 2 juin 2017 at 13:02

concert des NationsLa réaction des autres pays à la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord de Paris est ferme: Emmanuel Macron, Angela Merkel, et d’autres, appellent à agir ensemble pour appliquer tout de même le traité.

Déf. « aller se faire voir »

In dessin on 14 septembre 2015 at 10:25

quoi, les Grecs?Angela Merkel qui ferme la frontière aux migrants, et ce sont les pays du sud de l’Europe qui subissent seuls toute la pression migratoire. Un lien, par hasard, avec le fait que ce sont les îles grecques (et le sud de l’Italie) qui reçoivent le plus d’arrivées par la mer?

Oh bonne mère (de famille)

In dessin on 3 août 2015 at 11:11

Lagarde-TsiprasUn mois après les mots très durs de Christine Lagarde envers les dirigeants grecs alors que se négociaient les conditions de l’aide internationale, le bras de fer contre la Grèce continue, l’Allemagne en tête, et on peut aisément imaginer comment le FMI se représente le gouvernement d’Alexis Tsipras au moment où Athènes doit demander un nouveau prêt.
Deux questions simples de démocratie: sous pression comme il l’est, le gouvernement grec a-t-il la moindre marge de manoeuvre? et le pays est-il toujours souverain?

MàJ midi 30: ce matin, la Bourse grecque rouvre après cinq semaines sur une chute de 23% attendue.

L’esprit de l’escalade (pour mouiller le maillot)

In dessin on 17 juillet 2015 at 13:51

escaladeLe Bundestag qui vote sans barguigner pour les aides à la Grèce, et l’Allemagne qui souligne le rôle prépondérant de la France de François Hollande dans le règlement de la crise grecque, c’en est trop pour Nicolas Sarkozy, qui s’est auto-proclamé hier meilleur grimpeur, mais qui se spécialise en fait surtout dans l’escalade verbale, et dont le rôle putatif il y a quelques jours le couvre de ridicule aujourd’hui. L’axe franco-allemand est sauvé pour les uns; plus dure sera la chute pour les autres…
Allez, la saison a été longue; tout le monde a besoin de vacances.

Pas de Canossa entre nous

In dessin on 28 mars 2015 at 16:25

embellieUne embellie se dessine depuis plusieurs mois dans les rapports entre François Hollande et Angela Merkel. Cela se confirmera, ou pas, lors du conseil franco-allemand du 31 mars prochain.
De quoi faire rêver Paris Match, s’il est toujours le premier journal politique de France.

%d blogueurs aiment cette page :