undessinparjour

Posts Tagged ‘armee’

Factieux

In dessin on 10 mai 2021 at 08:32

nous n'avons pas les mêmes valeursUne deuxième tribune de militaires dans le journal Valeurs Actuelles, à la limite du factieux, pose question.

Fils de

In dessin on 22 avril 2021 at 08:27

fils deLe fils d’Idriss Déby, tué lundi au combat au lendemain de son élection, prend ce jour les pleins pouvoirs au Tchad. Mais comment est réellement mort son père?

2020 démarre très fort

In dessin on 3 janvier 2020 at 08:32

poum poumDonald Trump a frappé, si ce n’est lui-même, l’Iran en faisant tuer à Bagdad le puissant général Qassem Soleimani. Ensuite…? Et on n’est que le 3 janvier.

42

In dessin on 21 décembre 2019 at 08:57

MarilyneLe Président Macron fête Noël et ses 42 ans avec les soldats français en Côte d’Ivoire.

Toujours plus loin, toujours plus fort

In dessin on 4 juillet 2019 at 08:53

défiléContrairement aux habitudes américaines, et certainement avec une petite idée derrière la tête, Donald Trump va s’exprimer lors de l’Independance Day, et surtout il va avoir le défilé ou la parade militaire que lui a inspiré le 14 juillet français. Le budget, faramineux, est pris sur celui des…. parcs nationaux.

8 mai

In dessin on 8 mai 2019 at 11:10

tout est relatifComme tous les 8 mai, etc.

Ne tirez que…

In dessin on 2 novembre 2018 at 09:22

ne tirez que...Donald Trump n’exclut pas de faire tirer la troupe sur les migrants à la frontière avec le Mexique. Se croit-il dans un nouveau western?

NJP 2018

In dessin on 15 octobre 2018 at 13:02

Le dimanche au milieu de Nancy Jazz Pulsations, c’est l’occasion de profiter d’un énorme bain de foule, cette année de soleil aussi, et de multiples concerts au chapiteau, aux Magic Mirrors et dans les allées de la Pépinière.

Claire Faravarjoo a fait danser aux Mirrors.

Le Onztet de l’Armée de l’Air, venu de Villacoublay, a célébré avec faste au chapiteau les cent ans de l’arrivée du jazz en France via les bases militaires, comme celle d’Ochey.

Estère, toujours au chapiteau, a fait retentir les éclats percutants de sa Nouvelle Zélande natale.

Pauline Croze a enchanté un public de plus en plus fiévreux qui a repris en choeurs ses chansons.


Et Gontard, aux Mirrors, a frappé fort et au plexus.