undessinparjour

Posts Tagged ‘Boris Johnson’

Bye bye love…

In dessin on 31 janvier 2020 at 15:09

bye bye lovebye bye sweet caresses. C’est ce soir à minuit le jour J du Brexit pour le Royaume-Uni. Et après? Faut voir, ou plutôt, wait and see…

Beau Jo

In dessin on 13 décembre 2019 at 14:44

BoJoVainqueur haut la main d’une élection qui n’était pas gagnée d’avance, Boris Johnson peut pavaner et se prépare à un Brexit qui fait encore grincer des dents au Royaume-Uni et pas que. Il fait le beau, Jo.

OTAN (en emporte le vent)

In dessin on 4 décembre 2019 at 10:25

OTANSommet de tous les dangers à Londres pour l’OTAN, entre les grenades dégoupillées que sont le Brexit et les élections anglaises pour Boris Johnson, la Turquie d’Erdogan qui se joue de tous ses alliés, la procédure d’empeachment qui rend Donald Trump plus agressif que jamais, la posture volontaire d’Emmanuel Macron menacée par la situation sociale et les menaces terroristes, l’Europe en retrait, etc.

He breaks it all

In dessin on 12 septembre 2019 at 11:59

BoJoAlors que le Brexit s’il est sans accord avec l’Union Européenne s’annonce de plus en plus apocalyptique pour le Royaume-Uni et dans une moindre mesure pour les Européens, les aspirations du Premier ministre britannique Alexander Boris de Pfeffel Johnson, dit Boris Johnson, sont difficiles à cerner.

Complètement à l’ouest

In dessin on 4 septembre 2019 at 08:08

BoJoBoris Johnson essuie un revers au Parlement sur le Brexit. BoJo semble de plus en plus insulaire isolé, même dans son propre pays.

G7-2

In dessin on 22 août 2019 at 12:01

G7-2Le G7 se prépare pour samedi avec un intense ballet diplomatique et notamment ce jeudi.

Boris le Conquérant

In dessin on 13 juin 2019 at 14:11

Boris JohnsonBoris Johnson domine de la tête et des épaules la course au Primeministère britannique (j’invente le mot, voilà), dopé (ou pas) par le soutien que lui prodigue le Président américain Donald Trump.

Trumperies en gros

In dessin on 13 juillet 2018 at 09:14

TrumperiesSéquence diplomatique en Europe oblige, Trump est très présent dans l’actualité ces jours-ci. Après Angela Merkel, c’est Theresa May qui est aujourd’hui l’objet de son courroux -et de sa monstrueuse misogynie.