undessinparjour

Posts Tagged ‘CGT’

36e jour

In dessin on 9 janvier 2020 at 11:37

il ne cédera pasNouvelle grosse journée d’action dans cette grève contre la réforme des retraites qui dure depuis maintenant 36 jours.

Tous ensemble?

In dessin on 1 mai 2018 at 11:51

tous ensemble?Pas de premier mai unitaire, la convergence des luttes attendra.

Interdit de manifester

In dessin on 22 juin 2016 at 08:57

pas de manifAbsolument inédit, une manifestation syndicale vient d’être interdite à Paris. Quelles qu’en soient les causes et les raisons, c’est une situation qui interpelle, forcément, et pas que les manifestants.

MàJ 14h: revirement à peine croyable, après réunion avec la CGT et FO, le ministère de l’Intérieur dément finalement peu avant 13h la position de la préfecture de police, et autorise une manifestation de dimension réduite autour de la Bastille et du bassin de l’Arsenal et revenant en boucle à son poin(g)t de départ. Je suis en mesure de vous décrire comment a pu se passer la réunion…au ministère

Pas d’amalgames

In dessin on 17 juin 2016 at 14:59

halte aux violencesLe gouvernement craignait fort la rencontre des manifestants anti-loi travail et des supporters de foot, question de ne pas laisser la violence envahir l’Euro 2016.

Maître du truc

In dessin on 10 juin 2016 at 15:23

maître du trucL’Euro de foot commence ce soir, toujours sous la menace de paralysie (des transports et des ordures notamment). Enfin, pas de la faute à la CGT en tout cas.

Comment sortir de la grève

In dessin on 8 juin 2016 at 11:03

sortir de la grèveComment sortir d’une grève longue, dure et éprouvante?

La roue tourne

In dessin on 12 janvier 2015 at 11:43

pour Lepaon, la roue tournePour Thierry Lepaon, une démission qui n’en est pas une, et bientôt un successeur, qui pourrait être Philippe Martinez.
La roue tourne.

Une affaire de gros sous

In dessin on 2 décembre 2014 at 17:50

casseroles pour LepaonTroisième casserole en quelques jours à peine pour Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT: après la réfection à grands frais (de la CGT) de son appartement, puis de son bureau, on découvre maintenant qu’il a bénéficié d’indemnités de départ pour aller de la CGT de Basse Normandie à la CGT tout court.
Mais que toutes ces affaires apparaissent aussi concomitamment au grand jour ne peut se faire sans un petit coup de pouce. Qui peut bien lui en vouloir autant?