undessinparjour

Posts Tagged ‘Chine’

Retour sur Roland-Garros: samedi 4 juin

In dessin on 4 juillet 2011 at 14:50

Les allées sont noires de monde pour la finale féminine. Un seul gros match, et il y a plus de monde que tous les jours précédents. Mais quelle finale! La gagnante de l’édition précédente, Francesca Schiavone, qui ne lâche jamais aucun point, contre l’inattendue (ou plutôt très attendue désormais) Li Na, c’est de l’inédit. Même les supporters chinois, d’ordinaire discrets dans leurs soutiens, arborent des affichettes et des t-shirts à l’effigie de leur championne.
Jour de finale

L’arrivée en finale d’un grand chelem d’une joueuse chinoise est un événement en soi, mais qui n’a pas grand chose à voir avec le hasard. Li Na a dû négocier auprès des autorités sportives et politiques chinoises son autonomie relative, le choix de ses entraîneurs et la possibilité pour elle de voyager librement dans le monde, et en contre-partie elle a été soutenue par la Chine qui a mis à sa disposition des équipements et de l’argent, et espère avoir des retombées en retour.
Une Chinoise en finale

Li Na a gagné, au terme d’un beau match accroché, et peut enfin laisser éclater sa joie.
Championne!

Et j’entends près du central après le match la conversation de deux journalistes très sérieux et pas du tout spécialistes de sports, mais qui auront à écrire dans la nuit leur tout premier papier sur le tennis…
Polyvalents

Dessins initialement diffusés par France Télévisions sur son site et sur FlickR. Tous droits réservés.

Retour sur Roland-Garros: mercredi 1er juin

In dessin on 15 juin 2011 at 14:13

En (re)lisant dans le métro (la ligne 9, c’est décidément mieux que la 10, sauf quand elle est coupée pour cause d' »accident de personne », ce qui est le cas ce matin, brrrrrr…..) l’article de la veille du Quotidien de Roland-Garros (le canard de luxe, excellent au demeurant, qui nous est servi chaque matin pour nous informer) sur les menaces de déménagement du tournoi en lointaine banlieue, je me dis que la rencontre improbable de certains spectateurs présents ici dans cette rame avec le RER A (si le site de Marne-la-Vallée avait été retenu) ou C (pour Versailles) aurait pu être une bonne source de gags (et de dessins).
Roland-Garros a failli partir en banlieue

Le tournoi des légendes a commencé, et sur ce terrain, Mansour Bahrami (rencontré pour de vrai il y a des lustres au tournoi de Metz) et l’immense John McEnroe (taquin et gentiment moqueur même en coulisses) se montrent en forme l’un comme l’autre. Le facétieux Mansour Bahrami fait si bien le spectacle qu’il peut nous fait croire en une fraction de seconde qu’il est un vieillard cacochyme puis qu’il peut battre Djokovic quand il le veut. Enfin, quand Djokovic le veut…
Mansour Bahrami fait le spectacle

L’événement du jour, c’est de voir la joueuse chinoise Na Li (ou Li Na, selon que l’on met à l’européenne ou à la chinoise le prénom devant ou derrière), combative et tenace, accéder aux demi-finales avec brio et panache après s’être défaite de Victoria Azarenka. Une première pour une joueuse chinoise!
Na Li en demi-finale

Dessins initialement diffusés par France Télévisions sur son site et sur FlickR. Tous droits réservés.

Qui l’aurait dit?

In dessin on 5 juin 2011 at 09:47

Qui l’aurait dit il y a quinze jours que Li Na serait la première Chinoise à remporter Roland-Garros, et surtout que ce serait cette année?

Honnêtement, hormis les medias chinois, personne.

Halte-là, vous êtes phishé

In dessin on 20 avril 2011 at 14:03

compte occulte
Dans la catégorie « nouveautés qu’on n’aurait jamais imaginées auparavant sous la Ve République », on peut désormais ajouter l’escroquerie finaude dont a été victime un compte bancaire de l’Elysée. Sous couvert de remboursements de frais de déplacements pour des voyages officiels, des aigrefins ont tenté de faire virer deux millions d’euros vers un compte en Chine, arnaque dont un comptable avisé ne s’est aperçu quasiment que par hasard, et dont aurait également été victimes quelques semaines auparavant la Caisse des Dépôts et Consignations.
En Chine. Et ça n’a surpris personne?
Des remboursements pour frais de voyage officiel à l’ère de notre Président voyageur, c’est très crédible.
Naïvement, je pensais que les comptes bancaires de la Présidence échappaient au tout venant et que ce genre d’opération y était un peu plus vérifiée que sur mon compte à moi. Que nenni. L’Elysée a vu d’ailleurs fleurir depuis quelques années des comptes satellites permettant de financer plus facilement voyages et frais de bouche, mais aussi de recueillir des fonds. Qu’il soit aussi vulnérable au piratage, Internet ou pas, n’est pas une bonne nouvelle.
Le Parquet de Paris a ouvert une enquête. Il ne fait guère de doute qu’elle sera promptement diligentée.

A Hu (et à dia)

In dessin on 5 novembre 2010 at 17:32


La visite du numéro un chinois Hu Jintao en France est l’occasion pour Nicolas Sarkozy de signer des contrats mirifiques, de se balader sur la Côte d’Azur au soleil en plein mois de novembre, de mettre les petits plats dans les grands à l’Elysée, mais pas de parler des droits de l’Homme ni du dalaï lama.

Plus de grande muraille entre nous

In dessin on 30 avril 2010 at 15:58

Les relations franco-chinoises se réchauffent. La presse chinoise, les politiques et le Président chinois Hu Jintao sont tombés sous le charme de Carla Sarkozy et n’ont Dieu d’yeux que pour elle, alors que l’on infligeait un petit Canossa (dixit la presse) au Président français.

Réussirait-elle à elle seule ce que n’ont pu réussir trois ans de diplomatie classique?

C’est que seul le plumage compte, pas tellement le ramage.

Nicolas Sarkozy en Chine (en avion)

In dessin on 28 avril 2010 at 18:08


Nicolas Sarkozy est en Chine pour un voyage de trois jours où il doit rétablir de bonnes relations diplomatiques, vendre des produits français, discuter de dispositions financières et de brevets, parler de nucléaire iranien, évoquer les droits de l’homme et le dalaï lama, écouter des chansons de sa femme jouées par une fanfare chinoise, manger avec des baguettes, et inaugurer le pavillon français à l’exposition universelle de Shangaï.

Hélas pour le Tibet

In dessin on 2 avril 2009 at 09:14

ns090402

Le rapprochement avec la position de la Chine n’est pas qu’économique; il s’agit aussi pour Nicolas Sarkozy d’exister en des circonstances peu flatteuses.

Hélas (et tant pis pour le Tibet…)