undessinparjour

Posts Tagged ‘EDF’

Transition énergétique

In dessin on 14 octobre 2014 at 18:23

transision énergétiqueLa loi sur la transition énergétique portée par Ségolène Royal à peine votée à l’Assemblée nationale, on rebat les cartes sur la reconduction ou non d’Henri Proglio à la tête d’EDF. Ca a peu de chance d’être le fruit du hasard.

Ampère de famille

In dessin on 5 juin 2013 at 13:41

Hausse d'électricité demandéeLa Commission de régulation de l’énergie préconise une forte hausse, de presque 10%, des tarifs de l’électricité cet été, après plusieurs alertes; le gouvernement et François Hollande l’excluent, pour l’industrie comme pour les ménages.
Pour le moment.

Une ténébreuse affaire

In dessin on 27 décembre 2012 at 22:54

ImproglioC’est un véritable feuilleton industriel qui court belle lurette sur lequel il faudra faire la lumière, un véritable mic-mac avec violences, et au coeur, le rôle du très contesté patron d’EDF, Henri Proglio.

Haro sur le nucléaire

In dessin on 16 mars 2011 at 16:37

Bonneteau nucléaire
Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le discours sur « le nucléaire, garant de l’autonomie énergétique de la France, d’une électricité sûre, bon marché et peu polluante, sans effet sur la couche d’ozone » c’est définitivement mort et enterré, si je peux me permettre.
Mais il ne faudrait pas que le gouvernement profite que notre attention est focalisée sur l’événement nucléaire majeur en cours au Japon en ce moment pour passer en douce quelques décrets qui auraient fait hurler encore la semaine dernière.
Ou, pire encore, qu’il présente le gaz de schiste comme l’alternative et fasse autoriser son exploitation.
Restons vigilants.

PS: en raison d’un acte de piraterie, les commentaires de cet article sont bloqués.

Cumul des rémunérations, double langage

In dessin on 22 janvier 2010 at 11:49

Ce qui est le plus choquant, ce n’est finalement pas la rémunération elle-même, aussi élevée fût-elle. D’autres patrons touchent beaucoup plus sans que personne n’y trouve rien à redire.
Ce qui m’interpelle, c’est plutôt le mélange des genres permettant à un patron du privé toujours en poste (quoiqu’on en dise, on ne peut imaginer que son « influence » à Veolia cesse du jour au jour alors qu’il en reste membre du conseil d’administration) de devenir président de d’une entreprise publique ayant des intérêts communs, croisés, et incompatibles.
Un nouveau service public fortement menacé? A y regarder de près, ça y ressemble.