undessinparjour

Posts Tagged ‘education nationale’

Épreuves écrite et orale

In dessin on 8 mai 2020 at 08:45

bachotageLa rentrée se prépare pour lundi pour le ministre aussi (enfin, s’il ne tombe pas malade).

Bac de philo

In dessin on 17 juin 2019 at 07:47

bac de philoAujourd’hui, c’est le bac de philo. M…, ami lycéen.

Grève, ou pas?

In dessin on 19 mai 2015 at 11:03

grève des profsLa grève des profs de collège de ce mardi sera sans doute assez suivie, vent debout contre la réforme, qui est en passe d’être mise en oeuvre rapidement, mais qui est controversée, comme ici.

Ignoble

In dessin on 8 septembre 2014 at 12:26

désinformationPremière femme et l’un des plus jeunes ministres ayant jamais exercé à ce poste, Najat Vallaud-Belkacem essuie depuis sa nomination à l’Education Nationale un flot continu de dénigrement et de rumeurs sexistes et racistes la concernant.
Toutes fausses, bien entendu.
Et toutes plus ignobles les unes que les autres.

Rythme scolaire

In dessin on 2 septembre 2014 at 10:51

rentrée
C’est aujourd’hui la rentrée scolaire en France, et donc c’est marronnier obligatoire sur tous les sites d’info et blogs, ou presque!

Chauds les marrons

In dessin on 1 septembre 2014 at 10:41

rentrée des classesAprès une difficile université d’été pour le Parti Socialiste, Najat Vallaut-Belkacem se prépare à une rentrée qu’elle n’a pas préparée elle-même, puisqu’elle vient d’être nommée, troisième ministre en moins de six mois, à l’Education Nationale.
Nouveaux rythmes scolaires obligent, cette rentrée scolaire devrait être agitée… comme toutes les autres!

14, année des poilus

In dessin on 2 janvier 2014 at 15:05

les poilus de 2014En 2014, on commémorera le centenaire du début de la Grande Guerre, celle des tranchées et des poilus.

Quand l’école est mal notée

In dessin on 3 décembre 2013 at 13:44

Evaluation PisaLe classement de l’évaluation internationale Pisa publiée par l’OCDE ce 3 décembre révèle la médiocrité des petits français dans les matières fondamentales, et une aggravation des inégalités scolaires qui se répercute ensuite dans la société.
L’école allemande, fustigée il y a quelques années, en avait profité pour réagir.
Le ministre Vincent Peillon compte bien en profiter pour conforter sa réforme pour une refondation de l’école.