undessinparjour

Posts Tagged ‘Eric Woerth’

Le feuilleton Woerth continue

In dessin on 2 septembre 2010 at 18:10


Chaque jour (sauf vacances) un nouveau fait, l’affaire Woerth/Bettencourt/Banier/de Maistre/etc. déroule lentement sa pelote.

Chaque jour (sauf vacances), Eric Woerth s’ajoute un point Caliméro (« comment que tout le monde il est méchant avec moi » et « j’ai rien fait » et « c’est injuste, c’est vraiment trop injuste »). Pas encore de points Godwin dans cette affaire, mais cela ne saurait tarder.

Chaque jour (sauf vacances), il a une nouvelle évidence à affirmer et une autre non moins évidence à démentir. Cette fois, il avoue à demi-mot la fameuse lettre de recommandation.

MAIS…. il n’a pas menti.

N’avoir pas menti, cela lui laisse une chance pour une carrière aux Etats-Unis, où le mensonge est l’acte le plus grave de la vie publique comme de la vie privée. Plus que voler ou tuer (ou presque).

Après le remaniement, car j’ai du mal à imaginer Eric Woerth restant alors à son poste. Ce sera sans doute sa propre retraite politique.

Et aux Etats-Unis parce que, honnêtement, en France, ça ne s’annoncerait pas au mieux.

Série « les vacances » (1): ministre

In dessin on 4 août 2010 at 11:38


Les vacances d’Eric Woerth à Chamonix risquent fort de ne pas être très sereines, car après l’affaire Bettencourt d’autres dossiers sortent ou ressortent, comme celui d’un dégrèvement d’impôts autour de la succession de César.
« Rendre à César ce qui était à César » ?

Il faut sauver le bon petit soldat Wœrth

In dessin on 6 juillet 2010 at 14:20


Toujours pas de preuve tangible, mais la nasse se resserre autour du couple Woerth, et il n’y a même guère plus que l’Elysée pour le défendre.
Pourquoi? Tiens, oui, pourquoi?

C’est pas moi

In dessin on 28 juin 2010 at 13:59


Surréaliste, cette conférence de presse où Eric Woerth se défend contre toutes les attaques portées contre lui à propos de l’affaire Bettencourt en avouant ou en faisant croire que, en tant que ministre du Budget, il n’est au courant de rien de ce qui se passe dans son ministère, et en particulier pas de ce qui concerne la situation fiscale de la deuxième plus grosse fortune de France.

Surréaliste aussi cette attaque juste au moment où se discute l’une des réformes les plus importantes de ce quinquennat, celle des retraites. Orchestrée? Sans aucun doute. La simultanéité est louche. Ah, si, il y a bien le procès de François-Marie Banier, le photographe qui a reçu des sommes astronomiques de la vieille dame, qui débute cette semaine.
D’autant que, quoi qu’on pense de la réforme des retraites, il y a bien trente ans qu’on sait qu’elle est inévitable.

A votre bon coeur

In dessin on 17 juin 2010 at 18:29


Les petites misères à quelques milliards des plus grosses fortunes de France comptent visiblement plus pour le Président de la République et le ministre du Budget que le niveau de vie de millions de Français moins aisés.
A quand un Bettencourthon (ou une tranche du loto) pour venir en aide à une pauvre milliardaire très âgée et délestée de ses sous avec l’aide d’un ministre et de l’épouse d’un autre ? Il faut bien assurer sa retraite et ses vieux jours.
En attendant que la lumière soit faite sur cette ténébreuse affaire, c’est le maître d’hôtel qui est au violon.