undessinparjour

Articles Tagués ‘Florange’

Léger couac

In Dessin on 11 février 2014 at 12:55

Martin face à VallsEdouard Martin a été refoulé par le service d’ordre à Florange lors de la visite en Lorraine de Manuel Valls ce lundi.

Coeur d’acier

In Dessin on 26 septembre 2013 at 16:04

Je m'y engage à FlorangeComme il s’y était engagé, François Hollande est bien revenu à Florange. Beaucoup craignaient qu’il ne vînt les mains vides, il est arrivé avec notamment la promesse d’un centre de recherche publique en sidérurgie doté d’un budget, ce qui satisfait les syndicats lorrains.
Ne reste plus qu’à faire en sorte que la promesse soit tenue.

Espoirs déçus

In Dessin on 24 avril 2013 at 16:32

FlorangeCa y est, Florange est en cours d’être éteint, et avec la fin du dernier haut-fourneau c’est toute une page de l’histoire de la Lorraine qui se tourne.
François Hollande ne fait donc pas mieux que Nicolas Sarkozy en ce domaine, et aura droit lui aussi à sa stèle pour enterrer les promesses non tenues.
A sa décharge, il faut bien dire que le destin des industries lorraines est scellé depuis des lustres, et que l’Etat ne peut plus grand chose dans ces pans entiers de l’économie qu’il a désertés depuis trente ans. Les politiques volontaristes coûtent cher, et si elles n’ont pas été engagées dans les années prospères, il est impossible qu’elles se mettent en place lorsque la crise est là.
Mittal a aussi exploité jusqu’à la corde le filon financier, alors même qu’étaient pointées les faiblesses de ses méthodes et de sa gestion.
Pour autant, c’est surtout la promesse de campagne du candidat Hollande, en mars 2012, qui est amère à avaler, tout comme l’épisode Montebourg-Ayrault, de la part d’un secteur, d’un territoire et de personnes qui en attendaient beaucoup.
Et cette fois, il n’y aura pas de radio pour les soutenir.

Rupture

In Dessin on 13 décembre 2012 at 23:57

DéceptionLes évènements des dernières semaines à Arcelor-Mittal à Florange signent sans doute la fin de beaucoup de certains espoirs à gauche après l’élection de François Hollande.

Wargame

In Dessin on 28 septembre 2012 at 15:34

Tilt...Il n’est pas facile, quand on a longtemps été dans l’opposition et que l’on n’a pas eu accès aux manettes depuis longtemps, de passer des théories séduisantes avec lesquelles on a été élu à la matérialité des situations réelles.
C’est ce qui vient d’arriver à Arnaud Montebourg, dont les Arcelor-Mittal attendaient beaucoup à Florange, et qui a bien été forcé de reconnaître qu’il ne pouvait pas grand chose, même avec l’aide de la loi.

Des lacrymos pour accueillir les Arcelor

In Dessin on 15 mars 2012 at 16:21

Des lacrymos sur les ArcelorOn peut, quand on est candidat-président de la République, faire recevoir à coup de lacrymogènes des syndicalistes d’Arcelor venus de Moselle défiler devant son QG de campagne en son absence pour se rappeler au bon souvenir de celui qui leur a tant promis depuis des années avec le résultat que l’on sait. On peut.
On peut également, quand on est candidat-président de la République, faire une visite quasiment incognito au… Bronze Industriel, dans la Marne, pendant que les sidérurgistes qui n’en peuvent mais tentent de se faire entendre à Paris. On peut.

MàJ presque immédiate (16h20): comme à son habitude, le candidat-président en profite pour dresser ses opposants les uns contre les autres, les "vrais" ouvriers contre les syndicalistes, et la CGT contre le reste du monde.

Révolte-face

In Dessin on 14 mars 2012 at 17:08

Florange vivra !Imprévisible comme il l’est depuis toujours, le candidat-président (toujours plus candidat que président), en recevant lundi 19 mars les syndicalistes de l’aciérie Arcelor-Mittal de Florange à l’Elysée et en essuyant le même jour une manifestation devant son QG de campagne, sait qu’il s’expose à un grand écart, surtout qu’on soupçonne qu’il n’a guère de réponse nouvelle à leur apporter.
Il fera sans doute sien une fois de plus ce mot génial de Jean Cocteau: "Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur".

Fensch vallée

In Dessin on 1 mars 2012 at 11:41

FlorangeBien échaudés par les précédentes promesses présidentielles à Florange comme à Gandrange, les sidérurgistes de la vallée de la Fensch viennent de recevoir une nouvelle annonce, celle d’un investissement de 17 millions introuvé il y a quelques jours encore qui permettrait de rouvrir l’aciérie "au deuxième semestre". Or, il est bien clair que ce redémarrage n’interviendra(it) que sous conditions.
De la part du candidat-Président, promesse en l’air ou cadeau empoisonné pour le prochain?

Petit complément en musique: celui qui en parle le mieux, de la vallée de la Fensch, c’est Bernard Lavilliers, vrai fidèle depuis vingt-cinq ans du combat des sidérurgistes.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 218 followers