undessinparjour

Posts Tagged ‘FN’

Les faits sont têtus

In dessin on 6 février 2017 at 14:34

alternativeFace à la gênante affaire qui touche François Fillon, candidat de la droite républicaine, Marine Le Pen se pose en solution alternative malgré sa propre situation.

Drôle de rugby

In dessin on 12 septembre 2016 at 10:09

drôle de rugbyDrôle de sport politique en cette rentrée: comme au rugby, les deux packs habituels se font face à gauche et à droite, sauf qu’ils sont en train de se taper sur la tête les uns des autres à l’intérieur de chaque équipe, et que l’arbitre auto-proclamé est en mesure de rafler le match. Affligeant, car, attention, c’est le seul sport où il a le droit de participer… Mais gare à la gueule de bois ensuite!!

On se moque mais…

In dessin on 25 avril 2016 at 16:59

popuUn Trump populiste, grande gueule, simpliste, manichéen, et qui fascine les foules, serait-il possible en France?

Parti d’ici pour aller là

In dessin on 5 avril 2016 at 09:36

en transit« Un grand parti politique français concerné par les révélations des Panama papers« … mais quel parti? et quel argent?

Bernique!

In dessin on 9 décembre 2015 at 13:55

berniqueEn Lorraine, où le FN est arrivé en tête au premier tour des régionales, le Président sortant Jean-Pierre Masseret persiste et s’accroche envers et contre tous, comme une bernique sur son rocher.

Gueule de bois

In dessin on 7 décembre 2015 at 12:37

opération non-nonLa grosse claque annoncée par les sondages est bien là: le parti de Marine Le Pen est en tête à l’issue du premier tour dans six régions (!!), avec une campagne de dédiabolisation qui a bien fonctionné, et pas plus de programme que ses adversaires (et moins de voix qu’en 2012).
Quelles qu’en soient les suites, les lendemains ne chanteront pas.

Glissoires sémantiques

In dessin on 4 décembre 2015 at 11:27

banalisationA 48 heures du premier tour des régionales, la parole réac (voire plus) se sent si décomplexée que Robert Ménard peut se permettre de lancer l’idée d’une « garde biterroise » sans susciter de vrai tollé, mais avec une réplique prompte du préfet et de la police.
A l’heure où un bout de sein ou une bite sont plus sanctionnés que la violence ou la parole raciste, et où même l’action du gouvernement (sur la déchéance de nationalité notamment, vieille idée frontiste) fait frémir sa propre majorité, il faut clairement se poser aussi des questions sur la portée de tous ces glissements sémantiques.

Menaces sur le réveillon

In dessin on 3 décembre 2015 at 14:29

F1N1Plus la France a peur, et plus elle vote sécuritaire. Alors, si la grippe aviaire s’en mêle…