undessinparjour

Posts Tagged ‘Francois Fillon’

Le programme! le programme!

In dessin on 24 mars 2017 at 08:10

à poilEmission politique tendue hier soir sur France 2, et qui n’a fait que pointer du doigt plus cruellement encore ce qu’il tentait de masquer: François Fillon en réalité ne montre pas d’autre programme que Fillon. D’ailleurs, quand il a dit qu’il avait rendu les costumes, on aurait presque pu entendre dans l’assistance « à poil! ».

On lui souffle par SMS…

In dessin on 22 mars 2017 at 11:10

Fillon-TrumpFinalement, ce que le débat de lundi soir sur TF nous a appris sur François Fillon, c’est qu’il a été conseillé pendant toute l’émission par SMS, et donc peut-être ne connaît-il pas assez personnellement ses dossiers pour être capable de répondre de lui-même aux questions qui lui étaient posées. Et ça, au fond, c’est bien plus grave que ses affaires d’emplois fictifs de sa femme et de deux de ses enfants, de costumes hors de prix offerts par un avocat pas très clair, de trafic d’influence en tant que consultant, ou de faux et usage de faux

Une élection en -on

In dessin on 20 mars 2017 at 11:25

Je ne comprends pas pourquoi Nicolas Dupont-Aignan ne participe pas au débat de ce soir sur TF. Il répond pourtant à tous les critères: 500 parrainages et un nom se terminant par N…

Anti-Gainsbourg

In dessin on 15 mars 2017 at 10:39

vesteFillon, c’est l’anti-Gainsbourg. Mis en examen, il poursuit sa campagne comme avant et ne retournera pas sa veste.

Effet Koulechov

In dessin on 14 mars 2017 at 08:17



Tiens, l’effet Koulechov, si cher au cinéma, s’applique parfaitement à la politique.

Cos’toujours

In dessin on 13 mars 2017 at 14:06

costardAh, François Fillon et ses costumes de chez Arnys, offerts par un ami… Un nouveau caillou dans la chaussure du candid(e)at.

Remonté comme un coucou

In dessin on 7 mars 2017 at 08:08

semelles de plombFrançois Fillon a sauvé sa tête et sa campagne, mais pour quel score à la fin?

Mauvais poil

In dessin on 6 mars 2017 at 18:52

le parrainRéunion de crise ce soir chez les Républicains, pour faire entendre raison à un Fillon déchaîné et trouver une solution alternative après l’abandon d’Alain Juppé. A la manœuvre, un Nicolas Sarkozy certainement très remonté et qui ne perdra sans doute pas la belle occasion qui lui est donnée d’humilier un peu comme avant son ancien Premier ministre.
PS: le dialogue est tiré du film « le Parrain ».