undessinparjour

Posts Tagged ‘G20’

Ils s’aiment

In dessin on 30 novembre 2018 at 09:15

ils s'aimentCes deux-là devaient se rencontrer en bord du G20 de Buenos-Aires; ils ne se rencontreront sans doute pas. Donald Trump n’a jamais caché l’admiration qu’il voue à son homologue qui est son parfait opposé; Vladimir Poutine dissimule son mépris pour le magnat qui représente à lui seul tout ce qu’il hait en l’Amérique. En l’autre ils aiment le reflet qu’il leur renvoie d’eux-mêmes…

Publicités

Politique étrangère, ou étranger à la politique?

In dessin on 6 juillet 2017 at 07:26

Trump à VarsovieDonald Trump se rend au G20 de Hambourg avec des arrière-pensées et la légèreté d’un troupeau d’éléphants, et entame à Varsovie un voyage en Europe où il entend montrer sa force.

Le vocabulaire ad hoc

In dessin on 10 novembre 2011 at 14:40

Triple APour revenir sur le G20, maintenant que Georges Papandreou a démissionné et a été remplacé par Lucas Papademos (« Habemus Papademos », peuvent dire les Grecs), on peut enfin révéler en exclusivité la teneur des mots doux proférés par Nicolas Sarkozy à Cannes à l’encontre du malheureux premier ministre grec, ainsi que leur provenance.

Le G20 pour les nuls

In dessin on 5 novembre 2011 at 01:03

Fin de G20Traduit en langage courant, on peut le résumer ainsi, le G20 qui vient de s’achever sans grandes annonces pour l’avenir, mais sur des constats qui sonnent plutôt comme des échecs.
Obama félicite « chaleureusement » Sarkozy pour son leadership. Bon sang, je ne me rendais pas compte; il vient de sauver le monde.

Supplément gratuit

In dessin on 4 novembre 2011 at 16:31

StyloC’est le G20, le week-end arrive, hop, supplément gratuit.

Sarkozy et Obama sauvent le monde

In dessin on 4 novembre 2011 at 15:29

Mettre la doseAprès un G20 englué dans la Grèce, le discours de clôture de Nicolas Sarkozy ressemble à une déclaration de bonnes intentions vis à vis de l’économie mondiale et de sa gouvernance. Et rien de plus.
Ce soir, c’est « Sarkozy et Obama parlent au peuple » en direct sur TF1 et France 2.
Fichtre. Que vont-ils bien pouvoir nous raconter? Que la grippe de l’économie est finie et qu’on n’a plus qu’à se faire vacciner?
PS: 350 millions, c’est pour l’Europe. Pour le reste du monde, la Chine s’en charge.

Merci à Jean-Daniel Flaysakier pour l’idée de départ.

Sortie de crise? Vraiment?

In dessin on 3 novembre 2011 at 10:20

Sortie de... de quoi au fait?Juste avant le sommet du G20 réuni à Cannes, les Européens se sont retrouvés mercredi soir et jeudi matin en réunion de crise (une de plus) pour éteindre l’incendie grec. Avec une issue que l’on imagine plutôt hors de l’euro pour la Grèce, c’est si facile.
En attendant, les versements d’argent à la Grèce pour le plan d’aide sont suspendus (ce qui ne va certainement pas améliorer la situation des fonctionnaires et des retraités, notamment, vous voyez ce que je veux dire…), et même suspendus au résultat du referendum début décembre.
Attention, jeu dangereux. Mais, de la part de qui?

Merci à Daorette et ses photos d’hélicoptères pour l’idée de départ.

Il y a Pandore et pandores

In dessin on 2 novembre 2011 at 10:14

Boîte de PandoreL’annonce du referendum grec tombe au plus mal pour Nicolas Sarkozy qui s’attendait à un triomphe romain à son G20 à Cannes, après les accords des sommets de crise des 23 et 26 octobre, et qui va se retrouver, la faute au Premier ministre grec, obligé de contenir, outre le monde et la Bourse, les agitations et le contre-sommet de plus en plus sonores des anti-G20 et altermondialistes.
Pour protéger son petit monde, le bunker du Palais des festivals ne suffira pas, il faut aussi beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de services de sécurité. Comme 12000 pandores sortis de leurs boîtes en fer dans les rues de la ville (the place not to be pour quelques jours).
Vous me direz aussi que la petite Giulia est précoce, pour lire déjà le journal à quatorze jours. C’est que la fille du Président ne saurait être que surdouée. Paris Match va bien finir par nous l’apprendre.

Puisqu’on parle de journal, mes meilleures pensées à Charlie Hebdo, victime cette nuit d’un attentat inqualifiable.