undessinparjour

Posts Tagged ‘Gerard Larcher’

Wauquiez au Mézenc

In dessin on 27 août 2018 at 09:36

Wauquiez au MezencRentrée très droitière et popu pour Laurent Wauquiez au mont Mézenc ce dimanche, ce qui ne satisfait pas tous les Républicains.

Publicités

Sénatoriales 2017

In dessin on 25 septembre 2017 at 15:54

SénatL’évènement politique du week-end en France, c’était l’élection de la moitié du Sénat. J’y étais pour dessiner.réélectionArriver tôt, c’est voir arriver les premiers résultats, qui sont généralement des réélections.D’ailleurs, le JRI arrivé tôt n’a pas grand chose à faire en milieu d’après-midi.
L’une des clefs du mauvais résultat de LREM, c’est à la fois l’inexpérience de certains candidats, et l’exaspération des petites villes et des campagnes qui ont vu leurs budgets et leurs emplois aidés rabotés à l’os.
Car, ceux qui votent sont les GRANDS électeurs, ce qui sous-entend que les autres sont des petits électeurs (merci Michel Mompontet pour l’idée).
Le nombre de femmes augmentera un peu, mais moins que ce que l’on pouvait penser au départ.
Dans les couloirs, Roger Karoutchi (LR) trompe l’attente suspendu à son téléphone.
A distance, les journalistes de Public Sénat interviewent des sénateurs dans ou près des préfectures. Ici, Ronan Dantec (EELV) dans un quasi verbatim exécuté à deux.
Le changement, Claude Huot (LREM) y pense si fort que cela s’entend à l’antenne.
Les petits nouveaux sont excités comme des collégiens (ou plutôt comme des lycéens).
Pierre Charron (LR) se demande avec qui les constructifs vont construire, faute de LREM.
Pierre Laurent (PCF) n’a pas dit que la rue est le Sénat des Insoumis, mais je ne jurerais pas qu’il ne le pensait pas.
Gérard Larcher (LR), Président du Sénat et donc deuxième personnage de l’Etat après le Président, et que je ne sais toujours pas dessiner, a clos la soirée.
Dans la fantastique salle des conférences, David Assouline (PS) me fait remarquer que les socialistes n’ont jamais demandé la suppression du Sénat. C’est vrai, mais ils ont demandé sa fusion avec le CESE, et donc ça n’aurait plus été tout à fait le même Sénat. Dont acte.

Merci à senat.fr et à la Netscouade pour l’expérience, et aux journalistes présents pour leur coopération.

Nos ancêtres les Gaullois

In dessin on 19 septembre 2016 at 21:30

SarkozixEt hop, encore une petite phrase de Nicolas Sarkozy qui contient un raccourci tellement énorme que l’on serait bien tenté d’en rire avant d’en pleurer. À moins qu’il n’ait voulu citer l’un des livres très attendus de cette rentrée littéraire, la « Part de Gaulois » de Magyd Cherfi, au prix d’un gigantesque contresens.

Coups de sang

In dessin on 29 janvier 2015 at 14:30

peace and loveLe torchon brûle entre Claude Bartolone et Gérard Larcher, respectivement présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, sur fond du stupide prix du Trombinoscope qui récompense notamment un élu FN cette année. Claude Bartolone souhaiterait voir disparaître le Sénat (et le premier Ministre), au moins sous sa forme actuelle; Gérard Larcher ne veut plus travailler ensemble.
Mais où est la belle harmonie montrée aux manifestations gigantesques du 11 janvier, les peace and love envoyés d’un côté et de l’autre, au nom d’une nécessaire cohésion nationale devant le terrorisme et l’horreur des attentats? Ah bon, on rêvait?

Larcher par les siens

In dessin on 1 octobre 2014 at 09:08

se faire Larcher par les siens...Gérard Larcher le filloniste élu candidat au plateau du Sénat par les sénateurs UMP contre Jean-Pierre Raffarin, c’est une claque à la stratégie de retour de Nicolas Sarkozy, qui comptait certainement sur l’ancien premier ministre comme tête de pont à sa candidature à la prochaine présidentielle.
Jean-Pierre Raffarin, lui, battu mais pas sonné, doit se demander maintenant comment se sortir du piège

Sénatoriales: orgueil

In dessin on 25 septembre 2011 at 18:59

Orgueil

image

Ici New-York

In dessin on 21 septembre 2011 at 17:25

Sénat vs. PalestineNicolas Sarkozy va finir par nous faire croire qu’il aura (re)créé le monde en six jours. Après le G8 et le G20, la Libye, plus tous ceux que j’oublie ici, c’est maintenant au tour de la Palestine comme futur Etat de passer entre les mains de notre Président, à New-York et à l’ONU.
Ce qui rend soudain presque insignifiantes les élections sénatoriales de ce dimanche, encore qu’il y ait cette fois un peu de suspense dans la mesure où Gérard Larcher au perchoir est menacé par le socialiste Jean-Pierre Bel si le Sénat basculait à gauche. Une première.

Je vous raconterai de visu, car je serai au Sénat dimanche pour couvrir l’événement pour ce blog. Une première aussi pour moi!