undessinparjour

Posts Tagged ‘incendie’

Edouard Philippe veut rassurer

In dessin on 1 octobre 2019 at 14:04

Eddy sois bonEdouard Philippe veut rassurer après l’incendie d’un site Seveso à Rouen, l’usine Lubrizol. Et c’est vraiment pas de bol dans le contexte environnemental chargé du moment.

Rancune tenace

In dessin on 27 août 2019 at 14:02

Bolsonaro vs. MacronPendant le G7 de Biarritz, le président Bolsonaro s’en prend violemment à Emmanuel Macron.

Sous cloche

In dessin on 6 août 2019 at 10:16

NDLes taux de plomb autour de la cathédrale Notre Dame de Paris, incendiée le 15 avril dernier, inquiètent, et certains demandent que le chantier du bâtiment soit strictement confiné.

Plus d’arbres

In dessin on 8 août 2018 at 10:00

plus d'arbresDonald Trump a trouvé un coupable pour les feux en Cqalifornie: c’est la faute aux arbres. S’il n’y a pas d’arbres, pas d’incendie. Et potentiellement un golf.

Le dilemme de Bruno Leroux

In dessin on 3 janvier 2017 at 11:49

Bruno Le RouxBruno Le Roux a (au minimum) bien enjolivé les chiffres de la délinquance du Nouvel An.

La batterie est en danger

In dessin on 27 octobre 2016 at 08:27

bang bangCoup de tonnerre dans un ciel calme: le problème des nouveaux Samsung Galaxy Note 7 qui crament tout seuls ne viendrait peut-être pas de la batterie.
L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie, dit le proverbe coréen.

Aucun danger, dormez tranquilles

In dessin on 21 août 2015 at 15:12

pas de dangerLa Chine est formelle: la pollution due à l’énorme incendie de Tianjin n’est absolument pas dangereuse, seulement un tout petit peu de cyanure.

Au feu!

In dessin on 19 septembre 2011 at 11:02

Au feuComme le relève le Figaro, c’est une première en République (et ailleurs) que de voir nommé un colonel des pompiers comme préfet en charge de la sécurité. En Moselle. Sans préjuger aucunement de ses capacités, je me permets simplement de faire remarquer qu’après la norme, qui était le préfet préfet, on a testé le préfet policier, sans doute sans beaucoup d’effet, et que l’on en est maintenant à chercher des spécialistes pour éteindre l’incendie social. C’est aussi implicitement un aveu d’état d’urgence. En Sarkozie, la valse des préfets devient tango esitacion.