undessinparjour

Posts Tagged ‘mensonge’

Empeachment spectacle

In dessin on 19 décembre 2019 at 12:15

empeachmentLe congrès américain a voté la mise en accusation du Président Trump, l’empeachment, qui sera jugé par un Sénat qui lui est totalement acquis. et qui pourrait lui offrir un pont d’or pour un nouveau mandat

Post vérité

In dessin on 7 octobre 2019 at 11:01

post véritéLa capacité qu’a Donald Trump à mentir effrontément à propos des sujets les plus graves a libéré dans le monde occidental une grande vague de mensonges en politique qu’on appelle post vérité, une affirmation déformée et fausse venue d’en haut. Mais il ne faut pas croire que le mensonge est récent en politique; ce n’est que cette nouvelle forme assumée par le Président américain qui l’est.

Pas de collusion, mais obstruction

In dessin on 10 mai 2019 at 08:00

point BarrAprès le point Godwin, le point Darwin, etc., voici le point Barr: celui à partir duquel le Président américain et ses féaux mentent effrontément pour affirmer qu’il ne ment pas, notamment à propos du rapport Mueller.

Relax, mais pas relaxé

In dessin on 16 mai 2018 at 08:05

relaxCondamné en appel pour fraude fiscale et dissimulation, Jérôme Cahuzac n’ira finalement pas en prison, légèreté de la peine oblige. D’où la satisfaction de ses avocats. De quoi se sentir soulagé, voire assez relax

Trump et Poutine, Mowgli et Kaa

In dessin on 19 juillet 2017 at 08:09

Trump et PoutineAu fond, Donald Trump est fasciné par le pouvoir qu’a Poutine dans son pays, alors que lui doit composer avec la démocratie, le Sénat et le Congrès, son propre parti, toutes ces petites choses fort gênantes lorsqu’on est en tête d’un pays avec des idées simples.

Melon et approximations

In dessin on 17 février 2017 at 15:12

TrumpDonald Trump assène SES vérités en conférence de presse… Du rarement vu au pays du 4e pouvoir!

Le feuilleton Woerth continue

In dessin on 2 septembre 2010 at 18:10


Chaque jour (sauf vacances) un nouveau fait, l’affaire Woerth/Bettencourt/Banier/de Maistre/etc. déroule lentement sa pelote.

Chaque jour (sauf vacances), Eric Woerth s’ajoute un point Caliméro (« comment que tout le monde il est méchant avec moi » et « j’ai rien fait » et « c’est injuste, c’est vraiment trop injuste »). Pas encore de points Godwin dans cette affaire, mais cela ne saurait tarder.

Chaque jour (sauf vacances), il a une nouvelle évidence à affirmer et une autre non moins évidence à démentir. Cette fois, il avoue à demi-mot la fameuse lettre de recommandation.

MAIS…. il n’a pas menti.

N’avoir pas menti, cela lui laisse une chance pour une carrière aux Etats-Unis, où le mensonge est l’acte le plus grave de la vie publique comme de la vie privée. Plus que voler ou tuer (ou presque).

Après le remaniement, car j’ai du mal à imaginer Eric Woerth restant alors à son poste. Ce sera sans doute sa propre retraite politique.

Et aux Etats-Unis parce que, honnêtement, en France, ça ne s’annoncerait pas au mieux.