undessinparjour

Posts Tagged ‘parti politique’

Silence, on coule

In dessin on 13 juin 2017 at 07:50

TitanicLe Parti Socialiste s’apprête à des lendemains difficiles après son double naufrage électoral, présidentiel puis législatif. Que restera-t-il bientôt de ses richesses passées? Et le second tour n’est pas encore passé…

Gros soucis

In dessin on 10 mai 2017 at 11:41

sourcilsManuel Valls et François Fillon se retrouvent en grand embarras après la présidentielle. Le premier, tentant avec difficultés de se rapproche de REM (République En Marche, le nouveau nom du mouvement d’Emmanuel Macron), risque bien du coup d’être exclu du PS. Le second voit la totalité ou presque du contenu de sa campagne passer à la trappe pour les législatives. Leur seul autre point commun: de futurs gros soucis.

Nostalgie quand tu nous tiens…

In dessin on 14 avril 2017 at 15:02

nostalgie quand tu nous tiensAu vu de la désastreuse campagne de leur poulain, certains chez les Républicains sont sans doute nostalgiques de l’ancien temps, quand le parti s’appelait encore UMP, comme Unité pour une Meilleure Présidentielle.

Déjeuner sur le pouce

In dessin on 15 février 2017 at 11:45

sur le poucePour éteindre l’incendie qui dévore sa campagne, François Fillon déjeune ce midi avec son ami Nicolas Sarkozy, à son bureau de la rue de Miromesnil. Un petit air de Canossa intra-Républicain, ou coup de pouce! pour la campagne?

Dans le temps un parti

In dessin on 29 novembre 2016 at 10:06

taille patronFrançois Fillon parviendra-t-il à imposer Bernard Accoyer à la tête de Les Républicains? Pas sûr. C’est que, même battus à la primaire, les sarkozystes tiennent toujours les rênes du parti…

La vie en rose

In dessin on 22 août 2016 at 07:23

redresseurTrès remonté contre François Hollande, Arnaud Montebourg se lance depuis son fief de Frangy-en-Bresse, non pas en candidat à la primaire de la gauche, mais bien directement à la présidentielle de 2017.

Un pour tous et chacun pour soi

In dessin on 8 avril 2016 at 07:45

jalouxCe qu’Emmanuel Macron, ministre non encarté, a fait, Manuel Valls, premier ministre et appartenant au sérail, ne le peut pas. Mais, à mon avis, ça le démange. A un an de la présidentielle, le chacun pour soi commence aussi à gauche… et au centre.

Gauche et droite confondues

In dessin on 22 février 2016 at 15:20

primairesA voir l’inénarrable Hervé Mariton croire une nouvelle fois en ses chances et se lancer hardiment dans la bagarre des primaires à droite, ou la pagaille à gauche, on se dit que le temps des candidats naturels est bien passé et que, comme aux Etats-Unis, qui nous envoient si souvent le meilleur d’eux-mêmes avec quelques années de décalage, on va se farcir à nouveau le grand cirque coloré des deux concours de quéquettes beauté.

%d blogueurs aiment cette page :