undessinparjour

Posts Tagged ‘police’

« Darmanin, démission »

In dessin on 18 mai 2021 at 13:43

pas contentGérald Darmanin s’insurge contre les pratiques du gouvernement et va manifester demain avec les policiers en colère devant l’Assemblée Nationale. Ah non, pardon, on me souffle dans l’oreillette qu’il serait en campagne électorale.

Le torchon brûle

In dessin on 9 décembre 2020 at 15:25

le torchon brûleLe torchon brûlerait-il entre Emmanuel Macron et Gérald Darmanin? Le premier a en tout cas tardé avant d’avertir le second de la tenue du Beauvau de la Sécurité en janvier, de quoi alimenter les envies du vizir d’être un jour le calife à la place du calife.

Frottements en (garde à) vue

In dessin on 19 novembre 2020 at 11:56

journaliste vs. flicL’article 24 de la proposition de loi “relative à la sécurité globale” menace la liberté d’informer (et pas seulement des journalistes), et Gérald Darmanin en rajoute une inquiétante couche après l’interpellation de journalistes lors de manifestations.

À Joinville-le-Pont, pon pon

In dessin on 16 novembre 2020 at 09:30

pont pontUne énorme fête clandestine rassemblant plus de 300 personnes s’est déroulée en plein confinement à Joinville-le-Pont en région parisienne .

Heurts et malheurs

In dessin on 17 juin 2020 at 11:03

manif des soignantsQue s’est-il passé à la manifestation des soignants le 16 juin à Paris pour qu’apparaisse cette image d’une infirmière menottée par un CRS et que les soignants, par cette seule image, semblent brutalement changer de statut aux yeux des policiers.

Contre les violences faites aux femmes

In dessin on 3 septembre 2019 at 13:18

3919Contre les violences conjugales et faites aux femmes, la France lance un Grenelle.

Gros malaise à l’Intérieur

In dessin on 3 mai 2019 at 08:40

gros malaise à l'IntérieurAprès les échauffourées survenues le 1e mai, la fake new vient du Ministre Christophe Castaner lui-même, et c’est un gros malaise qui s’empare du ministère de l’Intérieur.

Vénère

In dessin on 18 octobre 2018 at 08:10

vénèreIl est vénère, Jean-Luc Mélenchon. Entre les perquisitions « tendues » mercredi matin chez lui et au siège de son parti et sa convocation ce jeudi matin à la police judiciaire, il a pris le temps d’insulter une journaliste de France 3, une femme bien entendu, dont il a moqué l’accent. C’est ballot, quand on est élu de Marseille. Mais peu importe, pourvu qu’on parle de lui.