undessinparjour

Posts Tagged ‘politique etrangere’

Médiation

In dessin on 5 septembre 2017 at 16:23

SuisseLa Suisse propose, par le biais de Doris Leuthard, ses bons offices pour faire médiation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Publicités

Diplo-quoi?

In dessin on 5 septembre 2017 at 11:25

diplo-quoi?S’il restait des doutes sur la capacité de Donald Trump à embrasser et gérer les grands défis de politique étrangère, ceux-ci sont levés depuis l’affaire coréenne, et on en vient à se demander si pour lui, si prompt à l’insulte sur Twitter, le diplomate ne se réduit pas à un gâteau (inventé d’ailleurs par Antonin Carême pour Talleyrand pour amadouer et faire patienter ses interlocuteurs au congrès de Vienne).

Poum! Poum!!

In dessin on 12 août 2017 at 07:24

poum! poum!!S’il pouvait rester quelques doutes quant à la santé mentale et à l’humeur belliqueuse du 45e Président américain, je pense qu’ils sont levés depuis cette nuit. Après la Corée du Nord, Donald Trump menace verbalement mais militairement le Venezuela. Et qui sera le prochain?

Politique étrangère, ou étranger à la politique?

In dessin on 6 juillet 2017 at 07:26

Trump à VarsovieDonald Trump se rend au G20 de Hambourg avec des arrière-pensées et la légèreté d’un troupeau d’éléphants, et entame à Varsovie un voyage en Europe où il entend montrer sa force.

Poker face

In dessin on 27 mars 2017 at 09:38

poker faceDonald Trump et ses conseillers semblent n’avoir rien préparé, y compris ce qui était dans leur discours de campagne, et improvisent même dans les dossiers cruciaux, comme des joueurs de poker tirant chaque carte au petit bonheur la (mal)chance.

Copain / pas copain

In dessin on 21 janvier 2011 at 17:40

La diplomatie selon MAM et Sarko
Fille de militaire, ancienne Ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie n’a peut-être pas la rondeur et la finesse nécessaire au rôle.
Pour exemples, sa terrifiante connerie bévue à propos de la Tunisie et, comme en miroir, le durcissement de la menace sur les otages français en Afghanistan, au Niger et en Somalie, qui semble plus précise qu’avant le remaniement ministériel. C’est désormais clairement la politique étrangère de la France qui est visée.
Depuis le début de son mandat, Nicolas Sarkozy prône la fermeté. Il propose dans tous les domaines une vision aveugle, sans nuance et très simpliste du rapport à l’autre. La diplomatie suit, jouant de la cassure, bien dans le style présidentiel.
Mais là, ça tue.

%d blogueurs aiment cette page :