undessinparjour

Posts Tagged ‘Rroms’

Principe d’égalité

In dessin on 10 juin 2015 at 11:47

gens du voyageLes gens du voyage devraient voir prochainement supprimé le livret de circulation qui leur est imposé en France depuis 1969 et qui les classe à part dans la population française, ce qui est contraire au principe d’égalité contenu dans la constitution.

Cocktail explosif

In dessin on 18 octobre 2013 at 14:46

Valls écourte aux AntillesTout débute par l’expulsion controversée d’une jeune fille rom et de sa famille de Franche-Comté vers le Kosovo. La version de RESF est d’ailleurs contestée rapidement par la préfecture. La polémique démarre aussitôt, y compris au sein du PS et au gouvernement, parce qu’elle intervient dans le cadre d’une sortie scolaire. L’affaire (et cette autre) déclenche le blocage de lycées parisiens par des lycéens.
Manuel Valls écourte son voyage aux Antilles, parce que le rapport de l’administration concernant les conditions d’éloignement de la jeune fille, qu’il a lui-même commandé, lui sera remis à son retour.

Mise en fiches

In dessin on 7 octobre 2010 at 16:18


La gendarmerie aurait mis en place un fichier des Roms, régions par régions, familles par familles. Un fichier clandestin qui plus est.
Ce fichier, bien que totalement illégal, semble avoir été utilisé par tous, y compris la justice (cf. explications sur le blog de Franck Johannès).
Il y a eu des précédents en France. Gravissimes. Il ne faut pas l’oublier.

Les grands mots

In dessin on 23 août 2010 at 15:44


La mise au ban aveugle de tout un peuple me révolte. Elle est indéfendable. Elle inquiète en France jusqu’à la droite sociale, et quasiment tous nos partenaires étrangers. Jusqu’au Pape et à l’Eglise qui prennent désormais ouvertement position, et pas seulement au nom de la charité chrétienne.

Je suis frappée aussi par ce sur quoi réagissent les ministres quand on les interviewe à ce propos, même Eric Besson (en direct ce matin sur France Inter), et aussi par quelques glissements sémantiques qui accompagnent ce discours sécuritaire et finalement xénophobe (appelons un chat un chat). Tiens, je vais relire Klemperer. Victor, pas Otto.