undessinparjour

Posts Tagged ‘securite’

À Brégançon

In dessin on 6 août 2018 at 18:44

à BrégançonL’affaire en cours va occuper tout l’été… dommage pour la com’ présidentielle s’il avait prévu autre chose.

Publicités

L’embarrassante affaire Benalla

In dessin on 20 juillet 2018 at 10:00

affaire BenallaL’affaire Benalla, du nom de ce garde du corps très proche d’Emmanuel Macron filmé en plein acte de violence et en situation d’usurpation de fonction le 1e mai dernier, est très dommageable pour l’Elysée. Mais pourquoi l’affaire ne sort-elle que maintenant, juste après la coupe du Monde de foot remportée par les Bleus?

Fauconnerie de guerre

In dessin on 23 mars 2018 at 08:58

fauconnerieEn nommant John Bolton à la sécurité nationale (et il est déjà le troisième à ce poste en un an), l’instable Donald Trump continue à revêtir de peintures de guerre tout son état-major. Et ce n’est pas une bonne nouvelle.

Il ne pense qu’à ça

In dessin on 17 août 2016 at 11:32

San A.En laissant l’un de ses proches, Frédéric Péchenard, ancien dirigeant de cet organisme, dire que son organisation de campagne s’apparentera à celle de la brigade criminelle, Nicolas Sarkozy, qui n’est pas encore candidat, envoie une fois de plus un signal tout sécuritaire en direction de la société française qui n’en peut mais.
Bref, il nous vend du rêve.

Obsession sécuritaire

In dessin on 10 août 2016 at 23:24

testLe candidat à la primaire de droite Geoffroy Didier propose la généralisation de tests de radicalisation. A rapprocher d’un vieux serpent de mer de Nicolas Sarkozy, qui parlait il y a quelques années de détecter les troubles de comportement dès la maternelle?

Surpopuliste

In dessin on 8 août 2016 at 15:47

ns160808Surprise, après le « tous en prison » qui a suivi les attentats de juillet, on passe directement à la surpopulation carcérale sans le moindre état d’âme.
Quoique.

Traitement préventif

In dessin on 20 juillet 2016 at 07:57

traitement préventifLaurent Wauquiez, au nom de Les Républicains, prône cette nuit à l’Assemblée un traitement préventif drastique du problème sécuritaire, quitte à marcher allègrement sur les droits fondamentaux des individus, et en adaptant à une situation nouvelle une des obsessions de son parti depuis des années. Comme l’aurait dit Benjamin Franklin au tout début des jeunes Etats-Unis, un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.

Tous dedans et lui dehors

In dessin on 19 juillet 2016 at 10:37

sécuritéDepuis le tragique attentat de Nice le 14 juillet, Nicolas Sarkozy, qui n’est toujours pas candidat, déroule à qui veut lui tendre un micro un registre qui est le sien depuis des lustres, à savoir la sécurité à tout prix et tolérance zéro, quitte à sortir des énormités grosses comme son ambition.